Article: 5 points-clés à retenir de la HIMSS21

ALLER AU CONTENU PRINCIPAL
Pangea temporary hotfixes here
HMMSS21

Alors que de nombreux thèmes ont été abordés lors de la HIMSS21, l’un d’entre eux s’est particulièrement démarqué: en raison de la convergence de la pandémie et de maladies chroniques répandues, il n’a jamais été aussi important de faire converger la participation des patients et les initiatives de santé publique et de gestion de la santé des populations.

Aujourd’hui, les gens vivent plus longtemps avec des maladies chroniques, et il les contractent plus jeunes. Le système de santé mondial n’a donc jamais subi une telle pression. En outre, davantage de patients souffrent de plusieurs maladies chroniques.

Un sentiment était dominant lors de la conférence: celui que chacun doit désormais apporter sa pierre à l’édifice dans le secteur de la santé pour faire face à ces défis. Les praticiens demandent aux patients de jouer un rôle plus proactif dans la gestion de leurs soins. En contrepartie, les patients attendent des professionnels de santé qu’ils leur fournissent des moyens intuitifs et à la demande pour y parvenir.

En substance, l’objectif est de repenser la prestation de soins et de rendre la santé plus durable et équitable dans le monde entier.

De la nécessité globale d’une transformation numérique à l’adoption d’outils spécifiques comme les soins à distance, voici les cinq points-clés retenus par Logitech à la suite de la HIMSS21 qui montrent la direction à suivre pour relever ces défis:

 

1. Transformation numérique

Dans le monde complexe et en évolution constante que nous connaissons, les systèmes de santé ont compris qu’ils doivent mettre le cap sur le numérique pour accorder toute l’attention nécessaire aux patients. Plus l’expérience du patient sera positive, plus sa participation sera importante. Il est primordial d’augmenter la participation des patients pour faire face aux innombrables défis du système de santé.

Dans cette optique de priorité au numérique, les systèmes de santé consolident et simplifient de plus en plus leurs infrastructures technologiques de manière à ce que les données, les personnes et les dispositifs puissent être déplacés en toute fluidité dans l’ensemble de l’organisation.

 

2. Ouvrir la porte du numérique

Pour le secteur de la santé, le fait d’être au plus près des patients n’a jamais revêtu une telle importance. Alors que la consumérisation de la santé continue, les attentes des patients seront amenées à évoluer. Aujourd’hui, ils veulent pouvoir consulter leur professionnel de santé sans interrompre leur journée, et à l’aide de dispositifs qu’ils utilisent déjà. Parallèlement, les professionnels cherchent à communiquer mieux et plus fréquemment avec leurs patients et leurs équipes médicales en vue d’accroître la participation de chacun.

Le fait de garder ouverte la porte du numérique grâce aux smartphones, aux tablettes et aux PC est devenu incontournable pour offrir aux patients une expérience de qualité élevée. De plus, il est essentiel de proposer des applications dotées d’interfaces utilisateur simples et épurées, que l’on retrouve régulièrement dans d’autres domaines, à l’image des réseaux sociaux, du divertissement ou encore de l’e-commerce.

 

3. Les soins à distance sont là pour durer

En raison de la pandémie, les soins à distance se sont démocratisés. Hal Wolf, PDG de HIMSS, a indiqué aux participants que seulement 0,05 % des consultations de santé se faisaient à distance avant la pandémie. Ce chiffre a culminé à 14 % au plus fort de la crise avant de revenir aujourd’hui aux alentours de 7 ou 8 % de l’ensemble des consultations.

Les soins à distance sont de plus en plus perçus comme l’outil le plus prometteur pour combler les lacunes en matière de prestation de soins et pour répondre au besoin d’une offre de soins continus qui complèterait les soins épisodiques et intermittents. De plus, les soins à distance étant utilisés pour la téléthérapie, la télépsychiatrie, le suivi pré et post-consultation et les consultations avec des spécialistes sur site, ces outils s’avèrent particulièrement prometteurs quant à leur capacité à aider les professionnels à proposer une meilleure prise en charge des patients à tous les niveaux ainsi qu’à générer de meilleurs résultats en matière de santé.

Les soins à distance continuent de démontrer leur intérêt pour répondre aux besoins de territoires défavorisés. Lors de la HIMSS21, des représentants de Blessing Health System (États-Unis) et de Teladoc Health ont présenté un programme de télémédecine en milieu scolaire qu’ils ont mis en œuvre: ce programme a notamment servi à proposer des soins primaires et des consultations de santé comportementale aux enfants au sein de leur établissement. Comme dans d’autres régions du monde, les défis ne manquent pas dans ce territoire rural, tant du point de vue de la distance et de la population qu’en matière de temps et d’accès aux soins. Les résultats du programme se sont révélés significatifs, avec un taux de participation de 80 % des élèves, une à deux absences évitées par semaine et un délai de réponse moyen de la télémédecine inférieur à 30 minutes.

 

4. Quels sont les ingrédients d’une bonne expérience de télémédecine?

Bien que l’adoption des soins à distance et la satisfaction à leur égard soient globalement sur la pente ascendante, certains obstacles techniques persistent et empêchent une utilisation véritablement généralisée. Une étude menée par Escalent pour Logitech a révélé que la qualité de la vidéo était l’un des principaux inconvénients, car elle empêche les professionnels de santé d’instaurer une sensation d’immersion et de recréer l’expérience telle qu’elle existe en face à face.

Un son et une vidéo de haute qualité ainsi que des fonctionnalités avancées de zoom et de panoramique sont indispensables pour établir un diagnostic précis à distance. Il est par ailleurs primordial que le matériel de télémédecine soit simple à installer, à utiliser et à entretenir, tant pour les patients que pour les professionnels de santé et leurs équipes informatiques, dans l’optique d’interruptions minimales et d’une efficacité optimale. Cela requiert un niveau élevé d’interopérabilité et d’intégration afin que les systèmes de télémédecine soient pleinement compatibles avec différents DSE ainsi qu’avec d’autres applications et dispositifs médicaux.

Lorsque la facilité d’utilisation et une simplicité accrue vont de pair avec des performances techniques de pointe, l’expérience de soins à distance est améliorée et se hisse au niveau des consultations traditionnelles.

 

5. L’innovation sur tous les plans

La pandémie est venue compliquer une situation déjà difficile et les professionnels de santé étudient un large éventail d’idées audacieuses et créatives pour rendre les soins plus durables. Ils cherchent de plus en plus à adopter une approche systémique en vue d’une prise en charge intégrale du patient à chaque étape de son parcours de soins. Du lit du patient au bureau du praticien, en passant par toutes les étapes intermédiaires, les professionnels de santé cherchent à réinventer ce qui peut l’être pour permettre une participation fluide et continue, dans le but d’accorder la priorité aux patients et d’articuler les soins autour d’eux aussi souvent que possible.

CECI POURRAIT ÉGALEMENT VOUS INTÉRESSER

escalent

Évaluation de produit

Rapport d’étude Escalent : Conclusions de l’étude Global Virtual Care Experience

Escalent, en partenariat avec Logitech, a mené une étude mondiale exhaustive sur le sentiment des patients et des professionnels vis-à-vis de la télémédecine.

Frost & Sullivan

Ebook

Ebook : Comment maintenir une croissance durable dans le domaine des soins virtuels

Consultez cet ebook de Frost & Sullivan pour apprendre comment l’amélioration de la qualité de la technologie télémédicale permettra d’aligner l’infrastructure de la santé numérique sur les besoins des consommateurs.

Professionnel de santé utilisant un équipement de visioconférence

Article

Article : L’impact de la vidéo sur l’expérience des patients et des cliniciens

Lisez cet article pour découvrir ce que les patients et les prestataires pensent de l’expérience actuelle de télémédecine.

SOYEZ CONNECTÉ