Mise en place d'un espace de visioconférence

Environnement

Environnement

L'environnement de la salle de réunion fournit un contexte visuel qui peut améliorer (ou diminuer) la qualité globale des visioconférences. Suivez ces instructions pour obtenir des résultats de qualité professionnelle et créer la meilleure expérience utilisateur qui soit.

Caractéristiques de la salle

Dans la mesure du possible, choisissez un environnement présentant un minimum de surfaces réfléchissantes (fenêtres donnant sur l'extérieur et autres grandes surfaces vitrées). Notez que certaines surfaces qui semblent mates à première vue peuvent éblouir les utilisateurs distants sans que cela soit visible dans l'espace physique lui-même. Le choix de la salle de réunion doit aussi être influencé par la possibilité d'ajuster l'éclairage, la couleur de la pièce, les variables de l'arrière-plan, le mobilier et la taille/forme de la pièce.

Éclairage

Une salle éclairée de manière égale aidera la caméra à capturer la couleur, le contraste et la définition vidéo les plus précis. Avec des températures de couleurs généralement comprises dans la gamme de 3 000 K à 4 500 K, les dispositifs fluorescents utilisés dans de nombreux espaces de travail conviennent parfaitement.

Toute source de forte lumière située derrière un participant a tendance à assombrir le sujet et à créer un contre-jour indésirable. Évitez donc de pointer la caméra vers les fenêtres donnant sur l'extérieur ou d'autres sources lumineuses fortes (comme des spots directionnels). La lumière du soleil peut elle aussi créer des contrastes forts et une caméra vidéo peut avoir du mal à les capter, même si elle n'est pas directement pointée vers une fenêtre donnant sur l'extérieur. Pour atténuer ce problème, envisagez d'installer des volets, des rideaux ou des stores pour mieux contrôler l'éclairage ambiant.

Sans RightLight
Avec RightLight

Le positionnement d'un sujet entre la caméra et une fenêtre donnant sur l'extérieur ou une autre source de lumière puissante peut générer une silhouette indésirable qui dégrade la qualité vidéo. La technologie Logitech RightLight™ résout les problèmes liés au rétroéclairage ou aux autres lumières violentes en optimisant l'équilibrage de la lumière afin de privilégier le rendu des visages et le naturel des tons.

COULEUR

La couleur de la pièce peut affecter la qualité visuelle d'une visioconférence. Bien que cela ne soit pas le plus agréable, la meilleure option est un gris uni ou une autre couleur neutre sur les murs visibles à la caméra.

Évitez les couleurs vives (telles que le rouge, le bleu et le vert) qui peuvent inciter la caméra à régler les couleurs de l'arrière-plan et fausser involontairement les tons chair et les autres teintes. Évitez également les motifs vifs en arrière-plan dans la mesure du possible. Les caméras ne captent généralement pas bien les motifs, ce qui finit par entraîner des distractions visuelles et une expérience réduite.

Si le fait de dynamiser une pièce avec des couleurs est important pour l'image de marque de la société, le cadre ou d'autres fins, utilisez-les avec parcimonie, notamment sur le mur à l'arrière du champ de vision de la caméra. Même les objets situés hors du champ des caméras, tels que les sièges bas, peuvent produire des reflets de couleur s'ils sont réfléchis par les murs à proximité.

Contexte

Pour une caméra , un désordre visuel s'assimile souvent à des motifs complexes et doit être évité autant que possible dans le champ de vision de cette dernière. Les meubles inutiles, les tables encombrées, les plantes ornementales, les œuvres d'art présentant une multitude de détails, les gravures encadrées avec du verre réfléchissant et les objets en mouvement (comme les rideaux dans un courant d'air) sont des exemples d'éléments à proscrire. Dans la mesure du possible, dissimulez tout le câblage nécessaire en dessous des tables.

Les murs transparents ou les fenêtres peuvent également représenter une source de distraction si les participants à l'appel peuvent voir le mouvement ou l'activité à l'extérieur de la salle de réunion. Les parois en verre posent également des problèmes de confidentialité, car les personnes à l'extérieur ont vue sur la salle et peuvent regarder la réunion. Vous pouvez installer des stores ou des rideaux, un écran d'occultation ou du verre dépoli.

Disposition des meubles

Outre la taille de la salle, une table de conférence et un nombre de chaises appropriés permettent d'ancrer et de définir l'espace de réunion. Souvent, la taille de la table et le nombre de chaises permettent d'affiner rapidement la sélection à quelques produits, voire parfois à un seul.

Les meubles doivent être disposés de sorte que la caméra puisse "voir" tout le monde autour de la table. Pour ce faire, vous pouvez placer la caméra et l'écran à une extrémité de la table et disposer les sièges de part et d'autre de cette dernière, comme indiqué ici:

Disposition appropriée des meubles dans une petite salle de réunion.

Disposition appropriée des meubles dans une grande salle de conférence

La forme de la table elle-même contribue à augmenter le nombre de personnes visibles sur la caméra. Une forme inclinée (comme un triangle, un trapèze ou en demi-cercle) représente la forme idéale, si l'extrémité la plus large est la plus proche de l'écran et de la caméra. Évitez si possible de sélectionner une table rectangulaire, car les participants proches de la caméra peuvent masquer l'écran à ceux qui sont assis derrière eux.

Pour les petites salles, les tables circulaires peuvent s'avérer un bon choix, car elles ne bloquent pas la ligne de vision de la caméra. Si vous choisissez une table ronde, sachez que l'emplacement des pieds de la table peut limiter le nombre de places confortables. Pour accroître la participation dans la salle, choisissez de petites tables surélevées et des sièges mobiles légers susceptibles de permettre à davantage de personnes de participer à la discussion.

Dans tous les cas, vous devez savoir comment le champ de vision de la caméra cadre les participants présents dans la pièce pour restituer leur image aux personnes qui ne se trouvent pas sur place. Le mobilier proche de la caméra nécessite un champ de vision plus large que les meubles éloignés de cette dernière.