Article: Six éléments informatiques fondamentaux pour une expérience de soins virtuels optimale

ALLER AU CONTENU PRINCIPAL
Pangea temporary hotfixes here
Professionnel de santé devant un équipement de téléconférence

Les soins virtuels sont en pleine expansion du fait de la pandémie, et il est parallèlement urgent de mieux contrôler les maladies chroniques répandues. À une période où règne l’incertitude, la convergence de ces deux crises a fait de la télémédecine l’innovation la plus prometteuse en matière de santé, et elle possède tous les ingrédients nécessaires pour transformer la prestation de soins.

Grâce à la télémédecine, des soins continus peuvent être assurés à distance pour remplacer certaines consultations en cabinet, tout en complétant d’autres actes au moyen d’une approche plus hybride. Où qu’ils se trouvent, les professionnels de santé espèrent que la télémédecine aura un effet sur la corrélation entre la participation des patients, la gestion de la santé des populations et la santé publique. 

Dans le même temps, les professionnels de santé considèrent désormais que l’amélioration de l’expérience des patients est essentielle à l’atteinte de ces objectifs. En effet, si cette expérience est meilleure, les praticiens s’attendent à des niveaux plus élevés de participation des patients, et ils pensent que ces derniers joueront un rôle plus proactif dans la gestion de leurs soins. Cela peut avoir un effet considérable sur la réduction des coûts, l’amélioration de la sécurité des patients et l’augmentation de l’efficacité clinique.

Les professionnels de santé se tournent vers les produits Logitech qui permettent à la télémédecine de franchir un cap:

  • À la fois simple et puissante, la webcam Logitech BRIO couplée au logiciel Logi Tune permet aux patients et aux professionnels de se présenter dans des conditions optimales et de créer un véritable lien.
  • Les chambres des patients, les salles d’examen et les chariots mobiles peuvent être équipés de caméras de conférence tout-en-un Logitech MeetUp, ce qui permet d’adapter la télémédecine à tous les espaces.
  • Les patients peuvent être observés, surveillés et examinés à distance avec une clarté maximale à l’aide de la Logitech Rally Camera, un dispositif inégalé dans sa catégorie.

Surmonter six obstacles techniques qui affectent l’expérience de télémédecine

Pourtant, bien que l’adoption de la télémédecine et la satisfaction à son égard soient globalement sur la pente ascendante, certains obstacles techniques continuent à entraver son utilisation à grande échelle, ce qui lui permettrait de véritablement passer au niveau macro. Pour les professionnels de l’informatique, il est impératif de résoudre ces problèmes afin de permettre aux praticiens d’offrir une expérience de télémédecine de qualité égale à une consultation traditionnelle, et bien souvent encore meilleure.

Une étude intitulée Global Virtual Care Experience, et menée par Escalent pour le compte de Logitech, a mis en lumière six de ces obstacles:

 

1. Qualité vidéo

L’étude a montré que 82 % des professionnels de santé avaient rencontré de sérieux problèmes de qualité de la vidéo proposée aux patients. 93 % d’entre eux estiment qu’une meilleure qualité de vidéo permet d’enrichir l’expérience de soins virtuels des patients. L’étude montre également que les patients éprouvent davantage de satisfaction à l’égard de la télémédecine lorsqu’ils ont l’impression de se trouver dans la même pièce que leur praticien. Une vidéo claire et d’une qualité élevée qui ne change pas en cas d’association avec un système avancé de zoom, d’inclinaison et de panoramique n’est donc pas simplement une option appréciable. C’est une nécessité en vue de donner une sensation d’immersion et de récréer une expérience en présentiel.

 

2. Une utilisation partout et à tout moment

Les soins virtuels vont au-delà des milieux traditionnels. L’étude montre que la moitié des professionnels de santé proposent des soins virtuels depuis leur domicile, en plus de leur cabinet. Près d’un sur cinq assurent des soins virtuels depuis un appareil mobile. Les consultations virtuelles doivent être fluides, quels que soient les types de réseaux et d’appareils: elles doivent par exemple pouvoir être effectuées sur smartphone et sur tablette, mais aussi dans des zones rurales ou dans lesquelles la connexion est mauvaise, ou encore lorsqu’une connexion haut débit n’est pas forcément accessible.

 

3. Des solutions entièrement intégrées

Les données montrent qu’au moins un quart des praticiens assurent leurs téléconsultations depuis des salles de conférence, des salles d’examen et des bureaux partagés au sein du même établissement, mais aussi depuis des services de soins intensifs et des petites salles de réunion. Ces consultations sont réalisées dans différentes circonstances et peuvent présenter des risques quant à leur déroulement. Pour limiter ces risques, les professionnels de santé doivent pouvoir s’appuyer sur une solution unique entièrement intégrée à l’échelle de l’établissement afin que chaque composant soit pleinement compatible avec les applications, les plateformes et les appareils existants, quel que soit l’environnement.

 

4. Compatibilité de la télémédecine avec diverses plateformes

Parmi les personnes interrogées, 59 % utilisent Zoom, Google Meet et/ou Microsoft Teams pour proposer leur services de télémédecine. Près d’un quart (23 %) privilégient une solution propriétaire et 40 % s’appuient sur plusieurs solutions. Les professionnels de santé travaillent également avec différentes plateformes de dossiers de santé électroniques (DSE), ce qui se traduit par davantage de fragmentation. Il est essentiel de posséder du matériel de télémédecine qui s’intègre facilement avec n’importe quelle plateforme afin que les soins virtuels puissent se dérouler en toute fluidité sur des infrastructures informatiques complexes, en ne nécessitant que peu de maintenance ou de dépannage.

 

5. Simplicité d’utilisation

Un tiers des personnes interrogées (32 %) ont indiqué qu’elles ne trouvaient pas facile d’utiliser la technologie associée à la télémédecine. Les professionnels de santé ne sont pas des experts en technologie et éprouvent souvent des difficultés face à des interfaces utilisateur difficiles ou à des composants de visioconférence peu intuitifs. Il est en revanche essentiel de proposer un maximum de fonctionnalités exécutables instantanément ainsi qu’une expérience aussi fluide et simple que possible afin de permettre au praticien d’apprécier pleinement la télémédecine. Il est également nécessaire d’offrir cette même expérience aux patients pour qu’ils se sentent à l’aise avec l’outil.

 

6. Réduction des coûts et des contraintes

Dans le monde entier, les systèmes de santé tendent de plus en plus à fusionner et à se développer pour gagner en efficacité et bénéficier à des populations toujours plus nombreuses. Par conséquent, davantage de systèmes et de technologies disparates arrivent dans les écosystèmes de soins, ce qui se traduit par une augmentation des coûts et des obstacles, tant au niveau opérationnel que du point de vue de l’informatique. Alors que 75 % des professionnels de santé anticipent une poursuite de l’essor de la télémédecine, l’unification, la consolidation et la simplification de la technologie dans ce domaine (ainsi que des infrastructures informatiques de santé dans leur ensemble) n’ont jamais été aussi importantes pour maintenir des coûts peu élevés dans un contexte de demande croissante.

 

À l’heure où des événements imprévisibles, comme des pandémies, et des problèmes systémiques, à l’image de la gestion des maladies chroniques, font peser des contraintes insoutenables sur le système de santé mondial, il n’a jamais été aussi urgent d’exploiter tout le potentiel de la télémédecine. Grâce à la télémédecine, les praticiens peuvent permettre aux patients de mieux contrôler leur santé et leur bien-être, allégeant ainsi une partie de ce fardeau. Dans tous les systèmes de santé, les services informatiques ont une opportunité exceptionnelle d’utiliser leur expertise et leur créativité pour que la télémédecine forme le chaînon manquant de la prestation de soins et change l’avenir de la santé.

CECI POURRAIT ÉGALEMENT VOUS INTÉRESSER

Escalent

Évaluation de produit

Rapport d’étude Escalent : Conclusions de l’étude Global Virtual Care Experience

Escalent, en partenariat avec Logitech, a mené une étude mondiale exhaustive sur le sentiment des patients et des professionnels vis-à-vis de la télémédecine.

Frost & Sullivan

Ebook

Ebook : Comment maintenir une croissance durable dans le domaine des soins virtuels

Consultez cet ebook de Frost & Sullivan pour apprendre comment l’amélioration de la qualité de la technologie télémédicale permettra d’aligner l’infrastructure de la santé numérique sur les besoins des consommateurs.

Professionnel de santé utilisant un équipement de visioconférence pour la télémédecine

Article

Article : L’impact de la vidéo sur l’expérience des patients et des cliniciens

Lisez cet article pour découvrir ce que les patients et les prestataires pensent de l’expérience actuelle de télémédecine.

ASSISTANCE

SOYEZ CONNECTÉ